L’Hérault et l’Aude au programme des prochaines visites

Ce week-end et lundi, c’est dans l’Hérault et dans l’Aude que se rendra Antoine Maurice, candidat écologiste pour les élections régionales. Samedi, il sera à Sète, Balaruc et Mèze pour rencontrer des acteurs économiques, touristiques et culturels. Le lendemain, c’est le sujet de la corrida qui sera abordé, à Béziers. Et lundi, la tête de liste de L’Occitanie Naturellement rencontrera des viticulteurs de l’Aude.

Un samedi autour de l’étang de Thau

Rendez-vous est pris, samedi à 9h30, au parking du centre nautique Manureva de Balaruc-les-Bains pour une visite commentée sur l’impact des activités économiques et touristiques sur l’étang de Thau et son écosystème. S’en suivra une visite de la ZAC de Balaruc afin d’aborder la problématique du projet d’extension de la zone commerciale et de ses conséquences sur l’environnement.

L’après-midi, à 13h30, Antoine Maurice ira rencontrer les occupant.e.s du théâtre de la Mer à Sète, sur les marches, devant le théâtre.

C’est avec une visite autour de la conchyliculture et de l’ostréiculture que la journée se terminera, à Mèze, où Philippe et Christophe Cambon ont repris La perle de Thau, une exploitation ostréicole familiale.

Une prise de position très claire sur la corrida

Dimanche 25 avril, Antoine Maurice et son colistier Thierry Antoine rencontrent les associations anti-corrida de Béziers et de la région. Antoine Maurice exprimera sa position pour la fin de la corrida en Occitanie, entouré de Sophie Maffre-Baugé, présidente du Comité de Liaison Biterrois pour l’abolition de la corrida (COLBAC), de Thierry Hély, figure de la Fédération de liaison anti corrida (FLAC), de Didier Bonnet, président du Comité Radicalement Anti Corrida (CRAC) et de Claire Starozinski, de l’Alliance Anticorrida de Nîmes.

L’avenir de la viticulture, thème du 26 avril

C’est avec sa colistière de l’Aude, Justine Torrecilla, qu’Antoine Maurice se rendra lundi à 10h30 à Puichéric pour parler diversification des cultures avec Philippe Mercier, arboriculteur et producteur de raisins de table.

A 15h, ils iront à Aragon rencontrer Edouard Fortin, un vigneron bio qui possède le Domaine des Quatre Pierres, route de Fraisse. Ce viticulteur avait été victime, en 2013, d’un incendie criminel qui  a détruit trois ans de travail. Touchés par son histoire, des vignerons de la France entière l’ont soutenu, allant jusqu’à offrir une partie de leur récolte.

Partager la publication sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Je rejoins la campagne

Je souhaite participer et m'investir durant la campagne des régionales 2021 avec l'Occitanie Naturellement .

J'ai une question !
J'aimerais une réponse.

N'hésitez pas à poser vos questions, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos interrogations !

Contact Presse

Pour toutes questions ou demandes vous pouvez contacter :
Garlonn Gaud - 06 65 47 14 33
garlonn.gaud@ecologieoccitanie.fr

X